chaussures carbones pour la course à pied, ça vaut le coup ?

Depuis plusieurs années, particulièrement depuis 2016, on entend de plus en plus parler des chaussures à plaque carbone. Mais que cache une chaussure à plaque carbone ? Va-t-on vraiment plus vite avec ? Quels sont les avantages ? Dans cet article nous allons tout vous dévoiler pour faire votre choix en toute connaissance de cause.

On constate une pluie de record depuis l’arrivée en 2016 des chaussures à plaque carbone, sur semi-marathon ou sur marathon. Aujourd’hui toutes les marques se sont mises aux chaussures à plaque carbone : Nike, Adidas, Hoka, Asics, Brooks, Saucony, On, Scott… On en parle beaucoup en course sur route et en triathlon mais les chaussures à plaque carbone arrivent aussi dans le milieu du trail running. Les chaussures à plaque carbone ont d’abord été pensées pour la performance, mais les marques se sont adaptées avec des modèles plus « grand public ».

Qu’est ce qu’une chaussure à plaque carbone ?

Une chaussure carbone est l’association d’une mousse avec une plaque carbone. Ce qui diffèrent les modèles entre eux, c’est la mousse, la semelle intermédiaire qui va être utilisé. Chaque marque a sa technologie propre donc des mousses différentes. Produit incontournable aujourd’hui pour le marathon mais qui reste aussi un produit assez cher.

On parle souvent de plaque carbone mais ce qui fait la différence entre toutes ces chaussures ce ne sont pas les plaques (car ce sont quasiment toutes les mêmes) mais l’association avec la mousse. Chaque marque met au point des mousses différentes. C’est l’association des plaques et de la mousse qui va rendre certaines chaussures plus performantes que d’autres. Ces innovations permettent d’envoyer des allures et un rythme soutenu sans souffrir musculairement le lendemain de votre séance. L’avantage c’est que vous pouvez alors enchainer un volume intéressant sur une préparation Half Ironman ou Ironman.

Les chaussures à plaque carbone s’utilisent sur route. Si vous les utilisez sur tapis, vous ne retrouverez pas toutes les sensations et les bénéfices du retour d’énergie que vous avez sur route. Avec des chaussures à plaque carbone, les retours sont tous très positifs sur le retour d’énergie et le dynamisme. Attention cependant, ce type de chaussure est plus exigeant pour l’athlète car elles demandent une foulée et un pied dynamique et il faut aussi pouvoir se permettre de porter ces chaussures. Elles ne sont pas si faciles à apprivoiser.

Les modèles avec plaque carbone des différentes marques ne se ressemblent pas. Cette diversité permet de trouver la chaussure qui vous convient en fonction de ce que vous cherchez.

Plusieurs catégories pour les chaussures à plaque carbone :

3 catégories :

Les marathoniennes pour les longues distances : elles permettent d’amortir les impacts et donc de préserver la foulée pour être efficace en fin de course (Nike Vaporfly Next % et Adidas Adios Pro)

Courte distance : adaptées à du 5km ou 10km. Elles vont être beaucoup plus rigides, beaucoup plus réactives (Skechers Speed Elite et Asics Metaracer)

Les durables : elles durent plus longueur et sont adaptées à plusieurs utilisations. Ce sont des chaussures qui conviennent le mieux à des coureurs amateurs. (Saucony Endorfin Pro et Hoka Carbon X)

Comment choisir sa paire de chaussure carbone ?

Il faut se poser les bonnes questions avant de choisir :

1) Quel est votre objectif ?

Un objectif de temps très élévé ou pas. Feriez vous un compromis sur votre objectif ? Etes-vous à la recherche de la chaussure la plus légère possible ? Quel est votre objectif en termes de distance (5km, 10km, semi ou marathon) ?

2) Quel est votre budget ?

Depuis l’arrivée de ces modèles très haut de gamme, les prix sont très élevés. Ces chaussures « nouvelle génération » ont fait grimper les prix sur le marché du running. D’autant plus que la dualité de ce type de chaussure n’est pas forcément plus élevée. Les mousses utilisées pour ces chaussures sont assez fragiles qu’on ne peut pas pousser sur beaucoup de kilomètres. Les prix montent mais les chaussures sont moins durables.

Mais guettez les promotions et les prix (notamment sur internet) car les modèles changent très vite. Il est tout à fait possible de trouver des modèles très récents moins cher.

Le débrief de quelques modèles connus

Nike Alphafly (environ 300€) : sortie avec Eliud Kipchoge pour le projet Brecking 2 pour passer sous les 2h au Marathon. La chaussure la plus chère ! C’est la chaussure qui reste la plus performance et qui est très légère (environ 200g). Le retour d’énergie est incroyable ! C’est LA chaussure pour le marathon avec un amorti important et être intéressant sur la distance.

Nike Next % (250€) clairement la chaussure la plus utilisée par les élites. Encore plus légère (185g) que l’Alphafly, elle se destine plutôt aux distances 5km, 10km ou semi. C’est une chaussure très confortable, un ressenti assez mou mais un retour d’énergie moins présent que sur le modèle Alphafly.

Asics Meta Speedsky (250€) une chaussure concurrente des modèle Nike avec ses 199g. Elle reste une très bonne chaussure pour des 5km ou 10km. Certains l’utilisent même sur marathon. Elle est très appréciée aussi chez les élites. Les Asics Meta Speedshy sont perfromante, le retour d’énergie est incroyable et serait légèrement meilleur que celui de la Nike Next %. L’amorti est en revanche moins mou, ce qui peut jouer sur de nombreux kilomètres.

Saucony Endorphin Pro comme pour tous leurs modèle, une chaussure très confortable, mais aussi légère et performante. C’est un excellent choix si vous avez besoin de confort.

Hoka Rocket X (160€) la chaussure la plus abordable sur le marché des chaussures carbone. Elle est très intéressante par sa légèreté 210g) et très performante. Elle n’est pas au même niveau que celles citées ci-dessus mais elle est très polyvalente entre l’utilisation sur piste ou sur route. Un très bon choix pour faire un premier test des chaussures carbone.

Bondi X (220€) une chaussure pour le grand public qui veulent avant tout prendre du plaisir en courant avant de faire des chronos mais qui veulent tester l’expérience de ces chaussures carbone avec leur réactivité. Une chaussure qui convient à la fois pour un coureur qui cherche la performance qui a envie d’avoir un modèle un peu différent de son modèle de compétition, et qui convient à la fois au grand public qui souhaite garder le plaisir de courir grâce à une paire de chaussure confortable tout en ayant un modèle intéressant qui leur permet d’avoir de nouvelles sensations de vitesse. Assez lourde (environ 300g), elles peuvent s’utiliser lors de vos sorties longues avec un peu de rythme en milieu de sortie et de dynamisme.

De votre côté, que pensez-vous des chaussures à plaque carbone ?

A bientôt pour de nouveaux tests !

Partager cet article :

Suivez notre actualité

Inscrivez vous à notre lettre aux triathlètes !

Découvrez tous nos conseils pour réussir vos entraînements et compétitions de triathlon : plans d’entraînements, nutrition, préparation, équipement… nous vous parlons de tout !

Webinaire - Les séances indispensables à ta progression

Découvrez notre nouveau webinaire : vous aspirez à améliorer vos performances, à vous entraîner de manière efficace et à apporter de la variété à vos séances d’entraînement? Ne cherchez pas plus loin!